Emilie Iafrate

Il y a derrière les apparences tout un monde invisible... De cet autre monde nous parviennent des signes qu'il nous appartient de reconnaître.

Bonjour à tous.

 

Je m'appelle Emilie, j'ai 46 ans et je suis maman de deux garçons nés le 29 avril 1993 et le 29 décembre 1995. Nous vivons à Lyon. 

 

En 1997 mon mari a été muté en Haute-Savoie. Mes enfants sont entrés à l'école et je ne m'habituais pas a cette nouvelle vie loin des miens. J'ai eu envie de pouponner encore une fois, rien ne me rend plus heureuse que m'occuper d'un bébé. J'avais besoin d'un projet motivant, rien que pour moi. 

 

En janvier 1999, lorsque j'ai su que j'étais enceinte j'étais folle de joie, pourtant, cette grossesse ne se déroulait pas comme les deux autres. Je me sentais mal, bouffie, j'avais déjà pris énormément de poids. Lors de l'échographie morphologique, à 5 mois et demi de grossesse, mon médecin m'a annoncé que mon bébé était une fille mais qu'elle ne vivrait pas. Comme moi, son petit corps était plein d'eau. On appelle ça de l'ascite précoce, son abdomen était une cloque d'eau. Son petit cœur ne battait qu'une fois sur deux, je devais prendre une décision. J'ai appelé mon mari et nous sommes allés à la maternité de Thonon les bains. Le chef de service nous a reçus froidement et a confirmé le terrible diagnostic. Le lendemain, le 29 juin 1999 j'ai accouché de Lola sans aucune compassion et je suis rentrée chez moi comme si on venait de m'arracher une dent. Lola n'était pas considérée comme viable (il manquait 15 jours pour atteindre les 6 mois requis pour être traitée comme une enfant). Je n'ai pas vu ma fille, je n'ai pas de photo, aucun souvenir d'elle. 

 

 

 

Mes garçons avaient 6 et 3 ans, je me suis concentrée sur eux et j'ai tenté d'oublier cette infamie. Pendant 15 ans, je n'ai parlé de rien à personne et puis mon filleul de 18 ans est décédé subitement d'une crise cardiaque. Tout m'est revenu en plein visage, comme un boomerang. J'ai écrit un poème et je me suis rendu compte qu'écrire était salvateur pour moi. Le poème s'est transformé en livre, les gens devaient savoir, je ne pouvais plus me taire. 

 

 

J'ai fait une hypnothérapie. Cette expérience a été éprouvante parce que j'ai tout revécu dans les moindres détails les plus sordides. Aujourd'hui tout le monde sait qui est Lola mais peu comprennent que je sois autant attachée à un enfant mort-né. Mes 3 enfants sont nés un 29 et ce lien me fait du bien.

Ce livre est mon autobiographie. J'y parle des événements et des personnages clé de ma vie, de mes états d'âme, de mes rencontres avec une chanteuse exceptionnellement humaine qui m'a aidée à voir la vie en rose malgré tout ce noir.

J'y parle de mon rapport avec l'au-delà et des petites expériences dont j'ai été l'actrice et le témoin. 

 

Emilie Iafrate


Pour passer commande

Vous pouvez lire le premier chapitre et commander le livre d'Emilie Iafrate sur ce site.